Conte de fées (Fairytale), Alexander Rybak

Dessin ©2009 « Fantasidragen ».

Pour ceux qui déplorent le manque de diversité linguistique, ou tout simplement préfèrent la langue française pour les chansons d’amour nostalgiques, voici une version française de la chanson Fairytale (« Conte de fées ») d’Alexander Rybak (né Аляксандр Рыбак), la chanson norvégienne qui remporta le premier prix du 54e Concours Eurovision de la chanson.

Conte de fées (version française)

J’aimais bien, ès nuits anciennes,
Une fill’ que j’ connaissais.
J’étais sien ; elle était mienne :
Deux jouvenceaux, de l’amour vrai.

Mon amour est un cont’ de fées,
Bien que ça me blesse.
Insouciant de déraisonner,
Je suis en détresse.

Chaque jour, nous ferraillâmes ;
Chaque nuit, l’amour conquit.
Ell’ m’attriste corps et âme,
Mais elle seul’ me porte au paradis !

Mon amour est un cont’ de fées ;
Ça m’endolorit.
Ma raison s’est-elle echappée ?
Soit ! Je suis maudit.

Vint le jour où nous rompîmes ;
À présent, je ne puis plus
La trouver, mais je m’escrime
Pour qu’il y ait un tout nouveau début !

Mon amour est un cont’ de fées,
Que j’en sois troublé.
Tant pis si la folie m’atteint :
Tel est mon destin.

Paroles françaises ©2009 Coq.no

Fairytale (version originale)

Years ago, when I was younger,
I kinda liked a girl I knew.
She was mine, and we were sweethearts
That was then, but then it’s true.

I’m in love with a fairytale,
Even though it hurts,
’Cause I don’t care if I lose my mind
— I’m already cursed.

Every day we started fighting,
Every night we fell in love.
No one else could make me sadder,
But no one else could lift me high above!

I don’t know what I was doing,
When suddenly, we fell apart.
Nowadays, I cannot find her,
But when I do, we’ll get a brand new start!

I’m in love with a fairytale,
Even though it hurts,
’Cause I don’t care if I lose my mind
— I’m already cursed.

Paroles originales ©2009 Alexander Rybak

An­non­ces

Contact

temp-onir@coq.no